Avis publique Parlons Sports avec Kevin Bissonnette L'Astro-Blog La Météo

samedi, juillet 10, 2010

Des Canadiens militent contre l'accord de libre-échange avec l'Europe

Des voix s'élèvent contre l'accord de libre-échange projeté entre le Canada et l'Union européenne. Une délégation du Conseil des Canadiens se rendra même à Bruxelles la semaine prochaine pour faire part de ses préoccupations à des politiciens européens. Le Conseil des Canadiens craint notamment que l'accord empêche les provinces et les municipalités de favoriser l'achat et l'embauche locaux, en plus de déplorer le secret qui entoure les négociations.

Selon Stuart Trew, du Conseil, un document qui fait état de l'avancement des négociations — qui en sont rendues au quatrième cycle — indique que le projet d'entente prévoit interdire aux gouvernements locaux de mettre en place des stratégies d'achat local ou éthique et ainsi favoriser les entreprises qui embauchent la main-d'oeuvre régionale ou achètent leurs matériaux à proximité.

Cela toucherait notamment le Québec et l'Ontario qui ont mis en place de telles politiques, ainsi que plusieurs municipalités.«Ce serait la première fois que les villes seraient visées dans un accord de libre-échange, avec des restrictions sur leurs pouvoirs», a-t-il affirmé, ajoutant que sur plusieurs aspects, dont celui-là, l'entente projetée avec l'Europe va beaucoup plus loin que l'Accord de libre-échange nord-américain (ALENA).

Le ministre du Commerce international, Peter Van Loan, a souligné dans le passé que les provinces sont à la table des négociations et peuvent défendre leurs points de vue.Parmi les autres dispositions qui préoccupent le Conseil — relevées dans l'ébauche de l'entente — il y a celles qui enlèveraient les restrictions sur la propriété étrangère des entreprises de télécommunications et celles qui élimineraient à toutes fins utiles le droit des agriculteurs d'emmagasiner, de réutiliser et de vendre des semences.

0 Comments:

Publier un commentaire

-

Créer un lien

<< Home