Avis publique Parlons Sports avec Kevin Bissonnette L'Astro-Blog La Météo

lundi, octobre 01, 2007

Jean-Sébastien Roy veut avoir du fun

Le samedi 29 septembre, le Supercross de Montréal fêtera ses 30 ans. Le favori de la foule, Jean-Sébastien Roy, prendra part à la fête pour une 16e année et entend bien s’amuser pour donner un bon spectacle aux amateurs. Mais attention, il faudra être vigilant puisque le pilote valois chevauche maintenant une Yamaha arborant la plaque numéro 2. Jean-Sébastien s’attend à ce que cette édition du Supercross en mette plein la vue aux amateurs. Avec des coureurs talentueux en provenance de partout au Canada et des États-Unis, la compétition risque d’être rude et elle offrira un spectacle de qualité aux 50 000 personnes qui se déplaceront au Stade olympique de Montréal. Après une saison d’adaptation à Àsa nouvelle moto et une cinquième position au cumulatif du Championnat canadien, Jean-Sébastien Roy entrevoit sa prochaine sortie comme une partie de plaisir pour gâter les fans.

« Compte tenu des bris mécaniques que l’on a connus et de mon absence d’un mois en raison d’une blessure, je suis satisfait de ma cinquième position au classement. Les résultats n’indiquent pas clairement ce qu’a été la saison. Pour ce qui est du Supercross, je m’entraîne sérieusement et j’espère grimper sur le podium mais pour moi, c’est avant tout une occasion de célébrer avec mon monde », explique le coureur valois. Jean-Sébastien l’a toujours dit, pour lui, le Stade, c’est une des rares occasions de courir devant ses parents et amis. Il sait très bien que sur la foule monstre de 50 000 personnes, il y en a au moins 2000 qu’il connaît de près ou de loin, qui sont là pour l’encourager. Le coureur est très fier de compter sur d’aussi bons partisans qui le suivent depuis 16 ans, dans le calme comme dans la tempête. « Je suis conscient que je suis chanceux de compter sur des partisans aussi fidèles. Je me trouve chanceux puisque les gens me suivent et ne se tannent pas de moi. Pour eux, comme pour moi, j’ai envie de remporter la course, mais si je perds, la vie continuera. N’empêche que même après tant d’années, le stress est présent. Lorsque je suis sur la ligne de départ et que je jette un coup d’œil à ma main, elle tremble », mentionne le vétéran.

Billets en vente
Jean-Sébastien encourage les amateurs à se procurer leurs billets chez Laliberté Motosports afin qu’ils se retrouvent dans la même section de gradins. L’ambiance n’en sera que décuplée pour les fans qui supporteront le détenteur de cinq titres nationaux. « C’est vraiment spécial de voir tous les gens de la région réunis dans les mêmes sections. On a l’impression d’être réuni au Stade municipal tellement l’ambiance est bonne. De plus, il est certain que les organisateurs vont mettre le paquet pour le 30e alors c’est un spectacle à ne pas manquer. Les gars du freestyle sont complètement allumés et vont offrir un spectacle assez impressionnant. Cette année, plus que jamais, le Supercross va être le spectacle de l’année à ne pas manquer », conclut-il.

Libellés :

0 Comments:

Publier un commentaire

-

Créer un lien

<< Home