Avis publique Parlons Sports avec Kevin Bissonnette L'Astro-Blog La Météo

lundi, octobre 01, 2007

Timide victoire du Bloc québécois

La bloquiste Ève-Mary Thaï Thi Lac a remporté son pari de succéder à Yvan Loubier, avec qui elle a travaillé pendant 12 ans. La majorité du Bloc a toutefois littéralement fondu, passant de 14 515 voix aux dernières élections à seulement 1478 voix. Mme Thi Lac a donc recueilli 41,4 % des votes, soit moins de 5 % de plus que son rival conservateur, Bernard Barré, qui s’en tire avec 36,85 % du scrutin. Selon la nouvelle députée, il ne faut toutefois pas s’attarder aux chiffres. « Il ne faut pas analyser les résultats de cette façon, a-t-elle indiqué. Nous vivons dans un contexte où M. Loubier a quitté et profitait d’une bonne notoriété. Finalement, c’est la victoire qui compte et c’est ce que nous avons réalisé grâce à une bonne organisation sur le terrain. De mon côté, je crois que je gagne à être connue. » Le candidat Bernard Barré voit quant à lui dans ces résultats une victoire morale pour les conservateurs. « Le fait de réduire passablement la majorité du Bloc québécois est un exploit en soi, mentionne-t-il. C’est donc dire que passablement de gens ont changé d’opinion à l’égard du Parti conservateur depuis janvier 2006. » Par contre, M. Barré a recueilli beaucoup moins d’appuis dans le MRC d’Acton. Sur les 3761 personnes qui ont exercé leur droit de vote dans la MRC, la Bloc a réussi à obtenir une majorité de 567 voix. Ève-Mary Thaï Thi Lac recueille donc 46,56 % des votes dans la région, contre seulement 31,48 % pour le conservateur. Son absence au débat de la Chambre de commerce de la MRC d’Acton a peut-être joué contre Bernard Barré. « C’est peut-être le seul élément discordant que j’ai eu avec mon organisation, a-t-il d’ailleurs indiqué au Courrier de Saint-Hyacinthe. On m’a fait comprendre que nos priorités étaient ailleurs et qu’il fallait tenter de capitaliser davantage ailleurs que dans cette région. En contrepartie, ce jour-là je me suis rendu à Jonquière où j’ai pu rencontrer cinq ministres conservateurs et leur expliquer les besoins pour le comté. » M. Barré a toutefois ajouté qu’il ne se représentera pas lors de la prochaine élection.

Le NPD devance les libéraux
Si elle se retrouve loin derrière le Bloc et les conservateurs avec 7,82 % des votes dans le comté, la candidate du NPD, Brigitte Sansoucy, a tout de même réussi à ravir la troisième place dans le comté, devant le libéral Jean Caumartin. Celui-ci a obtenu 7,32 % des votes. « La troisième place, c’est notre victoire dans le comté, a indiqué Mme Sansoucy. Durant toute cette campagne, c’est clair que je construisais quelque chose et c’est sur cette nouvelle base que je reprendrai le flambeau lors de la prochaine campagne électorale fédérale. » Pour sa part, le candidat libéral Jean Caumartin s’est dit surpris des résultats, puisque les sondages internes de son parti lui octroyaient 19 % des voix. « J’estime que nous avons fait du bon travail dans le comté, mentionne M. Caumartin. Je crois que ce qu’il nous reste à faire, c’est de garder le cap sur notre programme et de mieux faire connaître notre chef à la population en vue des prochaines élections. » Pour sa part, le candidat du Parti vert, Jacques Tétreault, espérait de meilleurs résultats, lui qui a obtenu 3,6 % des votes. Sa performance dans le MRC d’Acton est toutefois supérieure, avec 5,61 %. « Je suis conscient que nous avons encore besoin de temps pour faire passer notre message et pour que les gens acceptent de faire une place de plus en plus grande aux autres partis », a-t-il indiqué.

Libellés :

0 Comments:

Publier un commentaire

-

Créer un lien

<< Home