Avis publique Parlons Sports avec Kevin Bissonnette L'Astro-Blog La Météo

vendredi, août 31, 2007

Un canadien sur la lune dans 12 ans

Rentré récemment d'une mission à bord de la navette Endeavour pendant laquelle il a établi un nouveau record canadien de marche dans l'espace, l'astronaute Dave Williams a déclaré, lundi, qu'il espère que l'Homme retournera sur la Lune d'ici 2019, le 50e anniversaire du premier alunissage en 1969. «Mon rêve est que nous puissions aller de l'avant et envisager un retour sur la Lune comme projet potentiel de collaboration internationale, et ce serait tellement emballant que le Canada puisse y participer», a-t-il dit en entrevue depuis Houston, au Texas.

L'agence spatiale américaine, la NASA, utilisera le successeur de la navette, baptisé Orion, pour se rendre sur la Lune. Orion ressemble aux anciens vaisseaux Apollo, mais est nettement plus sophistiqué technologiquement. «Ca me dit que les ingénieurs des années 1960 qui ont développé le vaisseau lunaire ont fait du bon travail et ont trouvé un concept qui fonctionne», a-t-il affirmé. Orion pourra accueillir quatre astronautes lors des missions vers la Lune et six lors des missions vers la Station spatiale internationale. La NASA précise que Orion devrait effectuer son premier vol vers la station en 2014 et vers la Lune en 2020. Lorsqu'il visite les écoles, M. Williams affirme qu'il explique aux enfants qu'un d'entre eux appartiendra peut-être à la prochaine génération d'astronautes canadiens qui marcheront sur la Lune. «J'espère voir des humains sur la surface de la Lune avant le 50e anniversaire d'Apollo. Je pense que c'est un très bel objectif, a-t-il dit. Avec la station spatiale, nous avons démontré la capacité qu'ont les partenaires internationaux à collaborer avec succès à ce qui est probablement la tâche la plus complexe jamais entreprise par les humains.»

Libellés : ,

0 Comments:

Publier un commentaire

-

Créer un lien

<< Home