Avis publique Parlons Sports avec Kevin Bissonnette L'Astro-Blog La Météo

mardi, août 14, 2007

La doyenne de l'humanité s'éteint à 114 ans

La doyenne de l'humanité, la Japonaise Yone Minagawa, est décédée hier soir à l'âge de 114 ans, a rapporté l'agence de presse Kyodo. Mme Minagawa, qui était née le 4 janvier 1893, sous l'ère Meiji, est «morte de vieillesse», a précisé Kyodo. Veuve depuis longtemps, elle vivait à la montagne, dans une maison de retraite de Fukuchi, petite ville de la préfecture de Fukuoka, au sud du Japon. Elle avait élevé ses cinq enfants en vendant des fleurs et des légumes. Si elle avait besoin d'un fauteuil roulant pour se déplacer, Mme Minagawa était en bonne santé, parlant distinctement, faisant trois repas par jour et dormant beaucoup, selon le personnel de la maison de retraite.

Yoneko Minagawa était devenue la plus vieille dame du globe le 30 janvier dernier après le décès d'Emma Faust Tillman, une Américaine de 114 ans descendante d'esclaves. La nouvelle doyenne est une autre Américaine, Edna Parker, âgée également de 114 ans (elle est née le 20 avril 1893) et qui vit dans l'Indiana, selon le comité international sur les «supercentenaires», basé aux États-Unis. Les centenaires sont toujours plus nombreux au Japon, détenteur de la palme de la longévité mondiale, avec près de 30 000 d'entre eux. C'est dans le sud du Japon, à Okinawa, notamment, que l'on trouve le plus grand nombre de centenaires.

La gent féminine constitue l'écrasante majorité des centenaires (85,4 %, soit six fois plus que les hommes), ajoute le ministère dans son étude annuelle publiée vendredi. Réputé pour sa cuisine diététique et la qualité de sa prise en charge médicale, le Japon connaît une augmentation régulière de sa population centenaire. Il n'en comptait que 153 en 1963. Mais cette situation démographique pose de sérieux problèmes dans un archipel qui détient également un des taux de natalité les plus faibles au monde et dont le système de retraites public est actuellement mis à mal. Le record de longévité humaine reste détenu par la Française Jeanne Calment, décédée en 1997 à 122 ans.

Libellés : ,

0 Comments:

Publier un commentaire

-

Créer un lien

<< Home