Avis publique Parlons Sports avec Kevin Bissonnette L'Astro-Blog La Météo

lundi, octobre 10, 2011

France: François Hollande en avance comme candidat socialiste

François Hollande et Martine Aubry s'affronteront dimanche prochain à l'occasion du deuxième tour des primaires du Parti socialiste. Le député de la Corrèze et la secrétaire du parti ont en effet terminé aux deux premières positions du premier tour tenu aujourd'hui, selon les résultats partiels mais presque complets. Selon le site Internet du quotidien Le Monde, sur plus de 1 737 459 votes, François Hollande obtiendrait 39 pour cent des voix, devant Martine Aubry à 31 pour cent.

Arnaud Montebourg a créé la suprise en arrivant en troisième position à 17 pour cent des voix, devant Ségolène Royal (7 pour cent), Manuel Valls (6 pour cent) et Jean-Michel Baylet (1 pour cent), selon ces estimations basées sur le dépouillement de 661 561 bulletins dans 9350 bureaux de vote. Le candidat Maniel Valls a déjà appelé ses électeurs à se prononcer en faveur de M. Hollande au deuxième tour, le 16 octobre. Les autres candidats ont dit qu'ils donneront prochainement des consignes à leurs partisans.

Plus tôt dans la journée, le premier secrétaire du PS par intérim Harlem Désir s'était félicité d'un «immense succès» et d'une «véritable vague démocratique». «Malgré les obstacles, malgré les épreuves, je peux vous annoncer ce soir que nous avons remporté ce formidable pari démocratique», a déclaré Harlem Désir. «A 17h, la participation sur environ les trois quarts des bureaux de vote (...) était supérieure à 1,5 million de votants», a-t-il annoncé, juste après la clôture du scrutin à 19h, heure de Paris.

«C'est une véritable vague démocratique», a-t-il estimé. «De nombreux Français ont voulu faire une démonstration de force citoyenne mais aussi de fraternité» Pour lui, «c'est un véritable événement historique sans précédent qui vient de se produire en France». C'est la première fois que le Parti socialiste français organisait un tel système, alors que les membres du parti étaient appelés à voter toute la journée pour choisir leur candidat en prévision de l'élection présidentielle, l'année prochaine.

Puisque aucun candidat n'a obtenu 50% des voix aujourd'hui, un deuxième tour doit se tenir dimanche prochain. Le scrutin se déroulait dans près de 10 000 bureaux installés dans des mairies et des écoles, et pour voter il fallait présenter une pièce d'identité, s'acquitter d'au moins un euro de participation aux frais d'organisation et signer un engagement de reconnaissance dans les valeurs de la gauche.

0 Comments:

Publier un commentaire

-

Créer un lien

<< Home