Avis publique Parlons Sports avec Kevin Bissonnette L'Astro-Blog La Météo

lundi, juillet 25, 2011

Les fans pleurent la diva soul Amy Winehouse

À Camden Square, les fans se succèdent pour rendre hommage à la diva soul. Depuis l'annonce de sa mort, des petits groupes défilent devant son domicile londonien. Ce week-end, ils ont veillé à la bougie toute la nuit. Photos, fleurs, messages, mais aussi cigarettes et bouteilles d'alcool jonchaient le trottoir dimanche matin. « Amy, ton talent immense nous manquera », pouvait-on lire sur une note. Sur sa page facebook, une simple photo noir et blanc a été postée. Hier en début de soirée, le nombre de commentaires atteignait les 50 000, toutes langues confondues.

Sa famille s'est déclarée « totalement démunie par la perte d'Amy » qui laisse « un trou béant dans nos vies ». Dans son communiqué, elle demande à ce que soient préservées son « intimité et sa tranquilité ». Si beaucoup croient à l'overdose, la police souligne qu'« il est inapproprié de spéculer sur la cause du décès ». La date de l'examen médico-légal devrait être connu aujourd'hui.

Son look a inspiré la mode
Depuis quelque temps, c'est son penchant pour la drogue et l'alcool, plus que son talent musical, qui faisait parler d'elle. Comme ce concert à Belgrade, en juin, qui devait lancer une tournée européenne. Ce sera le dernier. Il fera le tour du web, montrant la jeune femme titubante et incapable d'articuler les paroles de ses chansons. « Amy Winehouse se retire de toutes ses représentations », avait annoncé par la suite son agent.

La chanteuse venait pourtant de sortir d'une cure de désintoxication. Des traitements auxquels elle avait souvent dit « No no no ». Ce refus était devenu un tube planétaire. Le morceau Rehab porte son deuxième (et dernier) album Back to Black, sorti en 2006. Elle y chante son désespoir et sa solitude, ses addictions et dérisions avec son timbre grave et sensuel. Amy Winehouse empoche cinq récompenses aux prestigieux Grammy Awards américains.

Née le 14 septembre 1983 dans le nord de Londres, elle grandit dans une famille juive mordue de jazz. Sa mère est pharmacienne. Son père, chauffeur de taxi, lui fredonne des chansons de Sinatra. Âgée d'une dizaine d'années, elle crée un duo rap avec sa meilleure amie. Elle reçoit sa première guitare à 13 ans et commence à chanter de la soul. Amy entre dans une très sélective école londonnienne spécialisée dans la formation au spectacle vivant. Elle sort son premier album, Frank, à 20 ans. Son look -¯ tatouages, yeux ourlés de Rimmel et coiffure volumineuse ¯ a inspiré la mode. Sa musique devrait en faire tout autant.

0 Comments:

Publier un commentaire

-

Créer un lien

<< Home