Avis publique Parlons Sports avec Kevin Bissonnette L'Astro-Blog La Météo

dimanche, février 11, 2007

Des modifications à la loi électorale

Plusieurs nouveautés entreront en vigueur à l'occasion des prochaines élections générales. Par exemple tout candidat pourra voter dans la circonscription où il se présente, même s'il n'y réside pas. La dernière fois, ce privilège était réservé au seul député sortant. Le candidat qui habite hors de la circonscription pourra voter en inscrivant comme son domicile le principal bureau qu'il utilise aux fins de l'élection.

Des modifications à la loi électorale créent également des commissions de révision itinérantes pour les milieux ruraux. Ces commissions seront créées dans les circonscriptions où les électeurs auraient à parcourir plus de 60 km aller-retour pour se rendre au bureau de révision pour réclamer des modifications à la liste électorale.

Le Directeur général des élections demande que dans la mesure du possible, ces commissions siègent à un endroit public qui soit accessible aux personnes handicapées. De plus, ces commissions itinérantes pour la révision de la liste électorale pourront se rendre dans les maisons d'hébergement de personnes âgées afin d'y inscrire les électeurs incapables de se déplacer.

D'autre part, on a rallongé le temps où siégeront dans chaque comté les commissions régulières de révision de la liste électorale. Ces commissions siègent du 12e jour jusqu'au quatrième jour avant le scrutin. Elles pourront donc accommoder les électeurs un jour de plus, soit jusqu'au jeudi précédant le vote, au lieu du mercredi comme auparavant.

Autre nouveauté: un électeur pourra voter à son domicile s'il est incapable de se déplacer pour des raisons de santé et s'il n'est pas hébergé dans un établissement déjà équipé d'un bureau de scrutin. Pour ce faire, cet électeur devra faire une demande écrite au directeur du scrutin de sa circonscription électorale au moins 14 jours avant le jour du vote. Une équipe se rendra alors à son domicile recueillir son vote.

Par ailleurs, un électeur pourra être exceptionnellement autorisé à voter par le directeur du scrutin de la circonscription s'il a fait l'objet d'une radiation à la suite d'une erreur d'identité avec un autre électeur. Cette mesure vise notamment à corriger les erreurs de doublons qui auraient pu se produire lors de la révision de la liste électorale.

Enfin, un électeur doit présenter une pièce d'identité avec photographie en allant voter. Jusqu'à maintenant, trois pièces d'identité étaient acceptées: la carte d'assurance-maladie, le permis de conduire et le passeport. Cette année, on en ajoute deux autres: la carte d'identité des Forces canadiennes et le certificat de statut d'Indien.

Notons que quelque 5,6 millions d'électeurs seront habilités à voter lors du prochain scrutin. Les bureaux de vote seront ouverts de 9h30 à 20h00, à une date que seul actuellement le premier ministre Jean Charest connaît.

Libellés : ,

0 Comments:

Publier un commentaire

-

Créer un lien

<< Home