Avis publique Parlons Sports avec Kevin Bissonnette L'Astro-Blog La Météo

dimanche, février 11, 2007

Le Turkménistan élit leur président à vie

Quelque 2,5 millions d'électeurs turkmènes élisent ce dimanche le successeur de l'ex-président à vie Saparmourat Niazov, décédé le 21 décembre. Ils ont le choix entre six prétendants, une première dans ce pays marqué par deux décennies de pouvoir sans partage.

Gourbangouly Berdymoukhammedov, chef de l'Etat par intérim depuis la mort soudaine du président à vie, fait déjà figure de vainqueur de ce vote auquel participent cinq autres candidats sans envergure, quatre responsables locaux et un vice-ministre.

Pour éviter que le vent du changement ne souffle trop fort sur cet Etat désertique et ses cinq millions d'habitants, l'opposition a été maintenue en exil et les six prétendants, choisis par le régime, sont tous membres du parti unique turkmène et des admirateurs proclamés du défunt.

M. Berdymoukhammedov a promis des réformes dans les domaines de la santé, l'éducation et les retraites, dont les budgets avaient été sacrifiés par Niazov pour financer son culte de la personnalité et ériger des statues en or à sa gloire.

Ancien vice-Premier ministre inconnu jusqu'à sa nomination à la présidence par intérim par le Conseil de sécurité, organe regroupant les dignitaires du pays, M. Berdymoukhammedov a donné des signes de libéralisation politique, suggérant l'abandon, une fois "les conditions mûres", du système de parti unique et promettant "l'accès pour tous" à Internet.

L'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) a été invitée à envoyer une mission électorale symbolique d'une dizaine d'experts pour évaluer les efforts d'Achkhabad. Mais les organisations de défense des droits de l'Homme, telles Amnesty International, soulignent que rien n'est dit sur le sort des prisonniers politiques du pays et sur le respect des libertés fondamentales.

Libellés : ,

0 Comments:

Publier un commentaire

-

Créer un lien

<< Home