Avis publique Parlons Sports avec Kevin Bissonnette L'Astro-Blog La Météo

lundi, mai 19, 2008

Une enquête dont personne n’a entendu parler

Devant les nombreuses questions des citoyens, Éric Béchard a affirmé lundi que la Régie intermunicipale de gestion des déchets du Bas Saint-François avait décidé de faire une enquête interne à son sujet. Or, ni la directrice générale de l’organisme, Nathalie Lemoine, ni le nouveau président, Louis Roy, n’ont eu écho de cette enquête. Le principal intéressé a pourtant indiqué que M. Roy siégeait sur le comité chargé de l’enquête. « Je n’ai jamais entendu parler de ça, alors je ne siège certainement pas là-dessus, a-t-il indiqué à La Pensée. J’ai manqué quelques séances cet hiver alors peut-être qu’il en a été question pendant mon absence, mais je ne peux pas vous en dire plus là-dessus. » Pour sa part, la directrice générale n’a trouvé aucune résolution ni document relatif à un comité d’enquête et affirme ne pas être au courant de l’existence d’une telle investigation.

Non-confiance
Il importe également de préciser qu’Éric Béchard a fait l’objet d’un vote de non-confiance à titre de président le 26 novembre 2007. Seulement deux membres du conseil d’administration avaient alors réitéré leur confiance, contre 12 votes de non-confiance. M. Béchard a tout de même décidé de terminer son mandat, puisque ce vote n’avait aucune valeur juridique. Il a toutefois décidé de ne pas se représenter comme président. Il a donc été remplacé le 28 avril par Louis Roy, conseiller à la municipalité de L’Avenir. Questionné sur l’octroi d’un contrat de recherche et développement de 12 500 $ au Théâtre du Ranch Joyal en mai 2007, Louis Roy, qui siégeait déjà au conseil à l’époque, a précisé qu’il est parfois difficile d’obtenir la parole dans les assemblées. « Vous savez, parfois tout se déroule tellement vite dans les conseils, que personne n’a le temps de poser de questions, indique-t-il. Peut-être que c’est voulu comme ça. Mais je ne suis pas là pour blanchir ni salir M. Béchard. Mon rôle est de m’occuper des 10 municipalités de mon territoire. »

Le Centre de tri fermé... et rouvert
Par ailleurs, le Centre de tri de Wickham, qui a fait l’objet du rapport de recherche, a été fermé par la régie en décembre 2007. « M. Béchard nous a dit que le centre de tri, qui triait les tubes de fils, n’était pas rentable, alors nous l’avons fermé et nous avons rapatrié les équipements », mentionne M. Roy. Or, une entreprise a été créée le 27 décembre 2007 à Wickham, sous le nom de Tritubes, pour faire de la récupération et du recyclage de tubes de cartons et de fils. Cette entreprise appartient à Roland Lemire, Jacinthe Desmarais et Richard Morin, tous trois partenaires d’Éric Béchard dans ses entreprises de la Fête au village de Wickham. « Moi, je ne suis pas là-dedans, précise Éric Béchard. Je leur ai donné un coup de main au départ pour leur expliquer comment ça fonctionnait, mais c’est tout. »

Libellés : , ,

0 Comments:

Publier un commentaire

-

Créer un lien

<< Home