Avis publique Parlons Sports avec Kevin Bissonnette L'Astro-Blog La Météo

vendredi, décembre 08, 2006

New Dehli, planète des singes

Un tribunal indien vient de tancer les autorités de New Delhi, leur reprochant de ne pas prendre suffisamment de mesures pour empêcher les centaines de singes présents dans la capitale de terrifier les habitants.

La forêt autour de la région a reculé et la ville est confrontée à une augmentation de la population simiesque. Des centaines de macaques ont ainsi élu domicile dans des bâtiments gouvernementaux, des temples et des quartiers résidentiels de New Delhi, volant à l'occasion de la nourriture et allant même jusqu'à mordre des passants.

"Si vous ne pouvez pas contrôler les singes, que pouvez-vous faire?", a demandé la Haute Cour de Dehli aux représentants des autorités municipales, selon les médias. La Cour agissait sur la base d'une pétition présentée par des habitants exaspérés d'un quartier chic de la capitale.

Au cours des dernières année, les autorités ont essayé toutes sortes de méthodes innovantes pour faire face au problème. Elles ont fait appel à d'autres singes, les langurs, pour effrayer ou attraper les macaques.

La Cour suprême indienne a ordonné cette année aux autorités de transporter quelque 300 macaques de New Dehli vers les jungles de l'Etat du Madhya Pradesh. Le gouvernement régional devait recevoir 2,5 millions de roupies (54 000 dollars) du gouvernement fédéral pour couvrir les coûts de réintroduction des singes dans la nature.

Les efforts des agences de protection des animaux ont en partie échoué car les Hindous croient que les singes sont les manifestations du dieu singe Hanuman. Ils leurs donnent souvent bananes et cacahuètes, ce qui les encourage à mendier dans des lieux publics.

0 Comments:

Publier un commentaire

-

Créer un lien

<< Home