Avis publique Parlons Sports avec Kevin Bissonnette L'Astro-Blog La Météo

vendredi, décembre 08, 2006

L'aréna coûte un bras

Au nombre des forts investissements à prévoir au cours de la prochaine année à Acton Vale, on retrouve le rafraîchissement du Centre sportif. Une facture qui pourrait s’élever à plus de 3 millions de dollars.

Ce n’est pas d’hier que la Ville pense à rénover son aréna, construite il y a plus de 40 ans. Une première évaluation en 2004 estimait les travaux à quatre millions de dollars.

Cette année, la municipalité est en attente d’appels d’offre pour les plans et devis car le Centre sportif ne rencontrerait plus les normes en vigueur à certains niveaux.

La majeure partie des travaux consiste à régler le problème de moisissure qui sévit dans les douches et les salles de bain et à construire un garage adjacent qui servira à entreposer les équipements et la machinerie du service de la récréation et des parcs. La nouvelle bâtisse permettra l’agrandissement de l’aire de restauration, des chambres des joueurs et des salles de bains.

Il faudra aussi refaire la plomberie, procéder à l’isolation des murs et revoir l’aménagement sous les estrades. La rénovation des bureaux administratifs est également au nombre des préoccupations de la Ville.

Pour connaître le montant exact de la facture, il faudra patienter jusqu’en février. Le 10 janvier, les soumissions seront déposées à la Ville, qui se donne un mois pour analyser les propositions. À lui seul, le processus d’offre coûtera 250 000 $.

« On essaie de sauver de l’argent à l’interne et on s’attend à une facture de trois millions de dollars, mais il faudra attendre en février avant d’être fixé », a indiqué Pierre Dionne, directeur général de la municipalité d'Acton Vale.

En 40 ans, seuls des travaux d’entretien ont été réalisés au Centre sportif mise à part la construction de la mezzanine, réalisée il y a une dizaine d’années. Depuis, on a installé de nouveaux bancs et on a récemment renouvelé les bandes au coût de 196 000 $.

Nul doute que tous les efforts du directeur du service technique seront déployés pour mettre la main sur une partie des 30 M $ attachés au nouveau programme de subvention gouvernemental disponible pour les infrastructures de loisirs. La Ville aimerait bien recevoir un octroie de 1 M $, ce qui lui permettrait d’alléger son règlement d’emprunt. Les travaux pourraient débuter en avril 2008.

Subvention ou non, la Ville ne peut se permettre de négliger son aréna, dit M. Dionne. « Une communauté comme la nôtre ne peut pas se passer d’une aréna. Il ne faut surtout pas perdre ce qu’on a », a-t-il conclu.

Libellés :

0 Comments:

Publier un commentaire

-

Créer un lien

<< Home