Avis publique Parlons Sports avec Kevin Bissonnette L'Astro-Blog La Météo

vendredi, décembre 22, 2006

L'eau embouteillée contient des produits chimiques

Plus elle trône longtemps sur les tablettes, plus l'eau embouteillée dans un contenant de plastique contient une concentration élevée d'une substance chimique potentiellement dangereuse, révèle une nouvelle étude.

La recherche, qui a été menée par un scientifique canadien qui travaille maintenant en Allemagne, portait sur 132 marques d'eau embouteillée provenant de 28 pays, dont 20 du Canada. L'eau avait été embouteillée dans des contenants de plastique faits de poly(téréphtalate d'éthylène) (PTE).

Dans une étude qui doit être publiée l'an prochain, William Shotyk, de l'Université de Heidelberg, affirme que la concentration de certains produits chimiques, comme l'antimoine, augmente pendant que l'eau est entreposée dans les bouteilles de plastique. M. Shotyk a mesuré les concentrations pendant une période de six mois.

«(La concentration) augmente parce que le plastique laisse échapper des produits chimiques», a-t-il expliqué lors d'une récente visite à Ottawa, où il était venu présenter ses résultats. M. Shotyk est toutefois resté prudent quant aux implications pour la santé humaine, affirmant que d'autres études seront nécessaires.

L'antimoine est un élément métallique blanc qui, à petites doses, peut causer des nausées, des étourdissements et la dépression. Le produit peut être mortel en fortes doses. «L'antimoine ressemble chimiquement au plomb, a précisé M. Shotyk. C'est aussi un élément trace qui est potentiellement toxique.»

La majorité des échantillons canadiens analysés présentaient des niveaux initiaux d'antimoine d'environ 160 parties par billion, mais ce niveau avait doublé six mois plus tard.

Ces niveaux demeurent toutefois nettement inférieurs au seuil sécuritaire établi par Santé Canada, qui est de 6000 parties par billion. L'Organisation mondiale de la santé recommande quant à elle une norme de 20 000 parties par billion. Le niveau dans l'eau provenant d'autres pays atteignait parfois 2000 parties par billion.

La directrice exécutive de l'Association canadienne des embouteilleurs d'eau, Elizabeth Griswold, affirme que le public n'a aucune raison de s'inquiéter. «L'eau embouteillée du Canada est parfaitement sécuritaire et l'antimoine ne représente pas une menace pour la santé», a-t-elle dit.

M. Shotyk entend poursuivre son étude pour déterminer le niveau d'antimoine dans l'eau embouteillée pendant plus de six mois. Environ 20 pour cent des Canadiens consommeraient de l'eau embouteillée. L'Association canadienne des embouteilleurs d'eau affirme que l'industrie a enregistré des revenus de 652 millions $ en 2005.

Libellés :

0 Comments:

Publier un commentaire

-

Créer un lien

<< Home