Avis publique Parlons Sports avec Kevin Bissonnette L'Astro-Blog La Météo

mardi, septembre 05, 2006

Crash sur la Lune

Après un voyage de trois ans et cent millions de kilomètres, la sonde européenne Smart-1 percuta la Lune dimanche, une destination programmée par les responsables de la mission, une première du genre pour le programme spatial européen.

Le personnel du centre de contrôle de l'ESA en Allemagne a célébrée la fin de l'opération, après que le responsable de la conduite des procédures, Octavio Camino-Ramos, s'est éclamé: "Ça y est, on est dans le lac de l'Excellence. On a atterri."

La sonde, un cube d'un mètre carré équipé de panneaux solaires ressemblant à des ailes, s'est écrasée à une vitesse estimée à 7.200km/h (près de 2km/seconde) au milieu du lac de l'Excellence, une plaine volcanique positionné sur la surface visible de la Lune. La sonde Smart-1 était en orbite depuis environ 16 mois autour de la lune; le seule satellite naturel de la Terre.

L'impact s'est produit à 5h42'22" en temps universel (11h42 heure de Montréal) dans une zone sombre, afin que ses effets puissent être observés de manière optimale par les télescopes terrestres.

Smart-1 a compilé des données sur la morphologie et la composition minéralogique de sa surface, l'infrarouge et le rayonnement X. Bernard Foing, responsable scientifique du projet à l'Agence spatiale européenne, explique que la sonde a "cartographié les cratères de petits et de grands impacts, étudié les processus volcaniques et tectoniques qui ont façonné la Lune, levé le voile sur ses pôles mystérieux et étudié des sites en vue d'une exploration future".

La sonde Smart-1 avait été lancée à Kourou en Guyane le 27 septembre 2003 par une fusée Ariane 5. Elle était équipée d'un télescope à rayons X pour identifier les éléments chimiques présents sur l'astre et un spectomètre à infrarouge pour pondre une carte des minéraux présents.

La mission a été prolongée d'un an. Outre l'étude de la lune, elle a permis de tester un moteur ionique; moteur requerant peu de carburant et qui pourrait être indispensable pour un hypothétique voyage interplanétaire.

La Lune se serait formée il y a 4,5 milliards d'années probablement suite à l'impact avec la Terre d'un astéroïde de la taille de la planète Mars.

Libellés : ,

0 Comments:

Publier un commentaire

-

Créer un lien

<< Home