Avis publique Parlons Sports avec Kevin Bissonnette L'Astro-Blog La Météo

lundi, septembre 25, 2006

60 morts en deux jours en Irak

Une soixantaine de personnes ont été tuées cette fin de semaine lors d'attaques en Irak, alors que le ramadan a débuté dans ce pays comme dans l'ensemble du monde musulman. L'attentat le plus sanglant a fait 31 tués samedi à Bagdad.

Dimanche, dix-neuf personnes, dont huit membres des forces de sécurité, ont été tuées dans une série d'attaques à Bagdad et dans le nord de l'Irak. Deux Marines ont aussi été tués dans une attaque dans la province d'al-Anbar, à l'ouest de la capitale.

Un premier attentat à la voiture piégée a ciblé dimanche une patrouille de police dans le centre-ville de Bagdad, tuant un passant et blessant 14 personnes dont quatre policiers. Un deuxième attentat à la voiture piégée prenant pour cible une patrouille de l'armée dans le quartier d'Azamiyah, a tué deux soldats et blessé un troisième ainsi qu'une femme.

Une troisième automobile a explosé près d'une morgue lors du passage d'une patrouille de police, tuant quatre policiers et deux passants. L'attentat a blessé deux policiers et quatre civils. Deux autres attentats à la bombe visant des patrouilles de police dans le centre de la capitale ont blessé sept personnes dont deux policiers.

Dans d'autres attaques près de Bagdad et dans le nord du pays, trois chauffeurs de camions d'un convoi transportant du matériel destiné à l'armée irakienne ont été tués et cinq personnes, dont un policier, ont été abattues. Deux soldats ont été tués lorsqu'un kamikaze a foncé sur un poste de l'armée avec une voiture bourrée d'explosifs au centre de Tall Afar, au nord-ouest du pays.

Selon un rapport confidentiel des services de renseignements américains estime que la guerre en Irak a contribué à engendrer une nouvelle vague de radicalisme musulman et accru la menace terroriste. La Maison Blanche a refusé de commenter le rapport en question.

0 Comments:

Publier un commentaire

-

Créer un lien

<< Home