Avis publique Parlons Sports avec Kevin Bissonnette L'Astro-Blog La Météo

lundi, septembre 01, 2008

L'immigration fait gonfler la population suisse

NEUCHATEL, Suisse -- La population suisse a connu l'an dernier sa plus forte augmentation depuis le début des années 90: elle a progressé de 1,1% à près de 7,6 millions d'habitants, une évolution due en grande partie à l'immigration, selon les chiffres définitifs publiés jeudi par l'Office fédéral de la statistique (OFS). Fin 2007, la population résidente permanente de la Suisse s'établissait à 7.593.500 habitants, soit 84.800 de plus que l'année précédente. Cet accroissement est lié à la bonne conjoncture économique et à l'introduction, le 1er juin 2007, de la libre circulation complète des personnes avec 17 pays de l'UE et les pays de l'AELE, explique l'OFS.

Comme ces dernières années, le solde migratoire joue le rôle principal dans la hausse de la population résidante permanente. Plus des quatre cinquièmes de la croissance démographique sont dus au solde migratoire positif de 75.400 personnes. L'accroissement naturel -la différence entre les naissances et les décès- de 13.400 personnes représente moins d'un cinquième. Par rapport à 2006, le solde migratoire est en forte croissance (+92%), alors que l'accroissement naturel ne progresse que légèrement (+2,4%). Le solde migratoire est le plus élevé depuis 1962, qui s'élevait alors à 81.600 personnes. La croissance démographique est supérieure dans les villes (+1,3%) que dans les zones rurales (+0,8%). Près des trois quarts de la population suisse vivait en zone urbaine à la fin 2007.Les cinq grandes villes de Zurich, Genève, Bâle, Berne et Lausanne ont enregistré une croissance environ quatre fois supérieure à celle observée durant les quatre années précédentes. L'agglomération zurichoise présente le plus fort taux de croissance (+1,8%), suivie de Lausanne (+1,3%) et de Genève (+1,2%).

Libellés :

0 Comments:

Publier un commentaire

-

Créer un lien

<< Home