Avis publique Parlons Sports avec Kevin Bissonnette L'Astro-Blog La Météo

lundi, mai 14, 2007

Le PVQ poursuit la campagne pour un nouveau mode de scrutin le plus tôt possible

Le 4 mai, le chef du Parti vert du Quebec, Scott McKay a rencontré le ministre responsable de la Réforme des institutions démocratiques à l'Assemblée nationale, monsieur Benoît Pelletier pour entamer la discussion à ce sujet. M. McKay a profité de l'occasion pour informer le ministre de la position du Parti vert relativement à la réforme des institutions démocratiques du Québec et pour l'inviter à continuer de promouvoir le dossier de la réforme du mode de scrutin afin d'en arriver à des résultats concrets pour l'avenir de la démocratie québécoise.

Le Parti vert du Québec considère impératif de procéder dans les meilleurs délais à une réforme du mode de scrutin québécois, et ce, dans l'intérêt des électrices et des électeurs. Les résultats du plus récent vote provincial ont clairement démontré que le mode de scrutin actuel n'assure pas une juste représentation des idées politiques. Les Québécoises et les Québécois doivent être représentés à l'Assemblée nationale dans toute leur pluralité politique.

Par ailleurs, le PVQ suggère trois changements impératifs, soit :

- L'abandon du mode de scrutin actuel pour un mode de scrutin qui assurera une juste représentation des idées politiques des Québécoises et des Québécois, et ce, avant la tenue des prochaines élections (dans la mesure du possible);

- Le tenue des élections provinciales à date fixe;

- La mise en place de mesures favorisant un meilleur accès des femmes à la sphère politique.

"Ces changements que nous proposons, sans oublier le maintien de la représentation des régions dans la carte électorale, constituent la base même de la démocratie, c'est-à-dire de faire en sorte que le vote de chaque citoyen compte. Dans cette optique, nous invitons tous les partis politiques à se rallier afin de donner au peuple québécois l'accès à un instrument démocratique juste et efficace."

Rappelons qu'un avant-projet de loi portant sur la réforme du mode de scrutin a été déposé en 2004 à l'Assemblée nationale. Le dossier se trouve présentement entre les mains du Directeur général des élections du Québec qui a reçu le mandat de se prononcer sur les nombreux changements proposés à l'avant projet de loi d'ici juin prochain.

Libellés : ,

0 Comments:

Publier un commentaire

-

Créer un lien

<< Home