Avis publique Parlons Sports avec Kevin Bissonnette L'Astro-Blog La Météo

samedi, mars 24, 2007

Un fossé entre jeunes et adultes en ligne

Un fossé est en train de se créer entre le monde des adultes et celui des adolescents en ce qui a trait à l'utilisation d'Internet. Selon une recherche internationale sur les jeunes et Internet, les perceptions des parents en ce qui a trait aux fréquentations des jeunes sur la toile sont loin de la réalité. Les professeurs Jacques Piette et Christian-Marie Pons, de la Faculté des lettres et sciences humaines de l'Université de Sherbrooke, ainsi que Luc Giroux de l'Université de Montréal, ont dévoilé, jeudi, les résultats de cette recherche.

Cette étude, effectuée au moyen d'entrevues et de questionnaires administrés à 1 300 adolescents, s'appuie sur la participation d'une dizaine de pays européens et du Québec. Les jeunes ont tendance à se créer des univers bien personnels qui se limitent souvent à des collègues de classe. Le site roi est MSN, un logiciel de messagerie instantanée de la compagnie Microsoft.

Les parents contrôlent relativement peu ce que leurs jeunes font sur Internet, selon le Pr Piette, mais les jeunes sont conscients que les parents sont inquiets et pensent qu'ils ont raison de s'inquiéter. Ils savent qu'il y a des choses comme la pornographie, la violence et la pédophilie. Ce dont les jeunes ont le plus peur, c'est les virus informatiques. Ils ne veulent pas que leur ordinateur soit infecté tout simplement parce qu'ils craignent que leurs parents ne veulent pas payer pour remplacer le disque dur, par exemple. Plusieurs jeunes se croient protégés car il y a moyen de limiter le nombre d'internautes qui peuvent graviter autour de leurs entrées via le logiciel en ligne MSN.

La cassure entre les adultes et les adolescents provient aussi de l'école, ajoute les chercheurs. Les retards technologiques y contribuent beaucoup. Les jeunes sont souvent mieux équipés à la maison. Ce qui se passe à l'école ne les intéresse pas beaucoup. Il y a aussi le fait que plusieurs enseignants sont mal à l'aise avec Internet. Certains ne veulent pas se planter devant les ados. Ce qu'on montre à l'école, c'est davantage technique, des choses comme fabriquer une page web ou un blogue.

Il s'agit de la troisième étape d'une démarche que les trois chercheurs ont inaugurée à Sherbrooke en 1997. Par l'entremise d'un questionnaire et de longs entretiens, l'étude visait à connaître la manière dont les jeunes âgés de 12 à 18 ans utilisaient Internet. Car ils naviguent en masse, 93 % d'entre eux ont un ordinateur à la maison. Un seul ado sur les 1 300 sondés n'utilisait pas Internet, selon les chercheurs. Ces derniers recommandent qu'on mette sur pied un observatoire des développements reliés à Internet, qu'on sensibilise les adultes à l'émergence des nouveaux médias dans la vie des adolescents, et qu'on développe leur sens critique.

Libellés : ,

0 Comments:

Publier un commentaire

-

Créer un lien

<< Home