Avis publique Parlons Sports avec Kevin Bissonnette L'Astro-Blog La Météo

samedi, mars 24, 2007

Scott McKay dit déjà avoir gagné ses élections

A trois jours du scrutin, le chef du Parti vert du Québec, Scott McKay, estime avoir déjà remporté ses élections. "Nous avons en quelque sorte déjà gagné nos élections, dans le sens où nous avons vu la progression des appuis aux verts; la progression de notre organisation avancer de façon fulgurante; 108 candidats sur 125; une progression au niveau du membership; une présence au niveau des médias, où nous avons réussi à faire passer notre message, je crois", a-t-il soutenu, au cours d'une rencontre avec la presse, vendredi à Montréal.

Aux côtés de la chef du Parti vert du Canada, Elizabeth May, M. McKay a dit miser encore sur le fort taux d'indécis, à trois jours de l'élection québécoise.

Il a présenté le Parti vert du Québec comme le seul parti qui regroupe autant des souverainistes que des fédéralistes, mais qui a choisi de mettre à l'avant-plan le développement durable plutôt que la question nationale.

Il a encore une fois repoussé toute idée de fusion avec Québec solidaire, un parti de gauche qui se définit lui aussi, notamment, comme écologiste. Il s'est même permis de l'écorcher au passage.

"Nous n'avons pas dilué notre message à travers toute une liste d'épicerie de mots qui finissent en `isme'", s'est exclamé M. McKay.

Mme May, qui est chef d'un parti pancanadien, n'a vu aucun problème à ce qu'elle vienne sur la scène québécoise appuyer le chef du Parti vert provincial. "Je ne dis rien des questions, des enjeux provinciaux", s'est-elle défendue.

Elle n'a vu aucune ressemblance avec la sortie critiquée du premier ministre conservateur Stephen Harper, un chef de parti fédéral, qui a affirmé qu'il était "nécessaire" que les Québécois élisent un parti fédéraliste, lundi prochain, pour discuter de transfert de points d'impôt et de limitation du pouvoir fédéral de dépenser. "M. Harper a fait une grave faute avec sa décision de faire des efforts pour acheter des votes", a déploré Mme May. Elle trouve "incroyable et inacceptable" son ingérence dans la campagne électorale provinciale.

"Le Parti vert du Canada a plus de 10 000 membres", a indiqué Mme May. Scott McKay a souligné le fait que le membership du Parti vert du Québec "a été multiplié par plus de 400 pour cent depuis le début de la campagne".

Libellés : , , ,

1 Comments:

Anonymous Anonyme said...

Ouin les réaction ce font rare, bon courage pour la suite :`P

3/24/2007 11:20 p.m.  

Publier un commentaire

-

Créer un lien

<< Home