Avis publique Parlons Sports avec Kevin Bissonnette L'Astro-Blog La Météo

samedi, novembre 18, 2006

Tombe impériale aztèque à Mexico

Une équipe d'archéologues mexicains pense avoir découvert des signes indiquant la présence d'une tombe d'un empereur aztèque à Mexico, qui pourrait reposer sous un monolithe sculpté récemment mis au jour.

Il s'agirait du premier site funéraire jamais découvert d'un souverain de l'empire aztèque (1427 à 1521), selon l'archéologue Eduardo Matos, qui dirige le programme de fouilles sur le site du "Templo Mayor" (Grand Temple), principal site religieux aztèque de l'ancienne Tenochtitlan impériale.

"Ce pourrait être une pierre tombale recouvrant le lieu où le souverain a été inhumé", a-t-il expliqué jeudi, en dévoilant à la presse l'effrayant visage d'une déesse buveuse de sang, sculpté sur le monolithe de quatre mètres découvert le 2 octobre.

La pierre a été retrouvée au pied de la façade ouest du Templo Mayor, dont les ruines sont situées tout autour du Zocalo, la principale place de Mexico. Selon M. Matos, elle a été découverte à l'endroit même où l'on pense que les Aztèques incinéraient leurs chefs et enterraient leurs cendres dans des urnes funéraires.

Les chercheurs ont passé plus d'un mois à nettoyer le monolithe, couvert de terre et de cailloux, et espèrent explorer bientôt une fosse qui se trouve en dessous. Une date sur la pierre laisse penser qu'elle recouvre les restes de l'empereur Ahuizotl (1486-1502), père de Moctezuma II, le souverain aztèque vaincu par les conquistadors espagnols.

Des sculptures sur le monolithe montrent la déesse aztèque de la terre, Tlaltecuhtli, présenté sous les traits d'une femme pourvue d'énormes griffes, un filet de sang coulant dans sa bouche alors qu'elle se prépare à accoucher. Les Aztèques pensaient que la divinité dévorait les morts et leur donnait ensuite une nouvelle vie. Dans la griffe de son pied droit, elle tient un lapin suivi de dix points, indiquant la date "10 Lapin", soit 1502, année de la mort d'Ahuizotl.

Le site archéologique pourrait également permettre de comprendre pourquoi davantage de sites funéraires impériaux aztèques n'ont pas été découverts: celui d'Ahuizotl, si c'est bien le sien, était apparemment recouvert de pavés même à l'époque aztèque. Les Espagnols ont ensuite construits des maisons sur le lieu, dont la dernière a été endommagée lors d'un séisme et démolie en 1993.

Ces dernières années, des fouilles en bordure du site ont révélé les premières marches conduisant à la pyramide du Templo Mayor. C'est par hasard, en aménageant une allée à proximité de cet escalier, que les archéologues ont découvert le monolithe.

Une fois la fosse explorée, la pierre, fracturée par le poids des bâtiments qui se dressaient jadis sur le site et déplacée pour l'occasion, sera réinstallée dessus.

0 Comments:

Publier un commentaire

-

Créer un lien

<< Home