Avis publique Parlons Sports avec Kevin Bissonnette L'Astro-Blog La Météo

samedi, novembre 18, 2006

"L'énergie sombre"

Des observations du télescope spatial Hubble montrent que la mystérieuse "énergie sombre", qu'Albert Einstein avait le premier évoquée avant de considérer ce concept comme sa "plus grande erreur", semble avoir alimenté l'expansion de l'univers depuis au moins neuf milliards d'années, annoncent des astronomes.

"C'est la première fois que nous avons des données importantes sur cette période", souligne Adam Riess, co-auteur de l'étude, professeur d'astronomie à l'université Johns Hopkins et chercheur à l'Institut scientifique du télescope spatial de la NASA. Les travaux devraient être présentés le 10 février dans la revue "Astrophysical Journal".

Avec des collègues, M. Riess a utilisé Hubble pour observer 23 supernovas si lointaines que leur lumière a mis la moitié de l'âge actuel de l'univers (13,7 milliards d'années) pour atteindre le télescope orbital.

La physique de l'explosion des supernovas étant bien connue, les astronomes peuvent non seulement évaluer leur distance mais aussi la vitesse de l'expansion de l'univers au moment de leur déflagration. "Cette découverte continue à valider l'utilisation de ces supernovas comme sondes cosmiques", souligne M. Riess.

L'idée de l'"énergie sombre" a été pour la première fois proposée par Einstein pour expliquer comment l'univers pouvait éviter de s'effondrer sous le poids de la gravité. Mais Edwin Hubble, l'astronome qui a inspiré à la NASA le nom du télescope spatial homonyme, a démontré en 1929 que l'univers était en expansion, ce qui a conduit à la théorie du Big Bang. Et Einstein a du coup renoncé au concept d'énergie sombre.

En 1998, nouveau rebondissement. Des astronomes qui utilisaient des explosions de supernovas pour évaluer l'expansion de l'univers ont réalisé une observation surprenante: il apparaissait que des supernovas anciennes, dont la lumière avait parcouru une distance gigantesque dans l'espace avant de parvenir jusqu'à nous, s'éloignaient de la Terre plus lentement que la théorie du Big Bang ne le laissait supposer. En revanche, des supernovas voisines s'éloignaient plus rapidement qu'on aurait pu le prédire.

Ce phénomène ne pouvait s'expliquer que si une force mystérieuse provoquait une accélération de l'expansion de l'univers au fil du temps. Les cosmologistes l'ont surnommée "énergie sombre" et cherchent depuis à en découvrir la nature.

Des réponses pourraient être apportées par Hubble une fois qu'il aura été rénové, lors d'une mission de la navette spatiale prévue pour 2008. La NASA et le département américain de l'Energie comptent également lancer un observatoire orbital conçu spécialement pour étudier cette énigme en 2011.

L'énergie sombre pourrait être une propriété de l'espace, comme Einstein le pensait, ou bien quelque chose semblable à un champ électromagnétique. A moins que l'explication ne réside dans une caractéristique encore inconnue des lois de la gravité...

Libellés : ,

0 Comments:

Publier un commentaire

-

Créer un lien

<< Home