Avis publique Parlons Sports avec Kevin Bissonnette L'Astro-Blog La Météo

vendredi, septembre 08, 2006

Saddam n'avait pas de relation avec Al-Qaïda

L'ex-président irakien Saddam Hussein n'avait pas de relations avec le réseau Al-Qaïda et se méfiait des réseaux islamistes. Ce constat émane d'un rapport du Sénat américain sorti vendredi qui contredit une masse d'affirmations de l'administration Bush.

"Saddam Hussein n'avait pas confiance en Al-Qaïda et considérait les extrémistes islamiques comme une menace à son régime, rejettant toutes demandes d'Al-Qaïda pour une aide matérielle ou opérationnelle", confirme un rapport de la commission du Renseignement.

Ce document de la commission des renseignements du Sénat était jusqu'ici classé top secret, tout comme l'autre document publié vendredi sur le financement en 2002 par les États-Unis du Congrès national irakien, un groupe d'exilés anti-Hussein.

"Les rapports d'aujourd'hui démontrent que les allégations répétées du gouvernement sur des relations passées, présentes et futures entre Al Qaïda et l'Irak étaient fausses et visaient à exploiter le profond sentiment d'insécurité de la population américaine juste après les attentats du 11-Septembre", a déclaré le sénateur démocrate John Rockefeller.

L'administration Bush a plusieurs fois dit que le régime de Saddam Hussein entretenait des relations avec le réseau terroriste responsable des attentats du 11 septembre 2001. Il martellait ces présumés liens comme une justification de la guerre lancée en mars 2003.

Un autre élu démocrate, Carl Levin, avait accusé le président George W. Bush d'avoir menti sur des liens supposés entre l'ancien "raïs" irakien et l'islamiste jordanien Abou Moussab al-Zarkaoui, le chef d'Al Qaïda en Irak tué par les forces américaines en juin dernier.

0 Comments:

Publier un commentaire

-

Créer un lien

<< Home