Avis publique Parlons Sports avec Kevin Bissonnette L'Astro-Blog La Météo

samedi, septembre 09, 2006

200 gènes cancéreux découverts

Des scientifiques américains ont découvert près de 200 gènes mutants dans des tumeurs du sein et colorectales, dont plusieurs qui n'ont jamais été soupçonnées de jouer un rôle dans le développement du cancer.

Ces chercheurs commencent à tenter de dresser la carte génétique des différents types de cancers, et ceux de l'université Johns Hopkins ont déclaré jeudi le premier grand succès dans ce domaine. Examinant plus de 13.000 gènes dans 11 tumeurs du sein et 11 cancers colorectaux, ils ont découvert 189 gènes mutants qui paraient jouer un rôle dans ces deux types de cancer en question.

Ce nombre impressionnant de gènes potentiellement coupables a étonnés les scientifiques, qui s'attendaient à en trouver moins. Leurs étude démontrent aussi que les cancers diffèrent grandement d'un organe à l'autre: les mutations observées dans les tumeurs du sein différaient de celles trouvées dans les tumeurs colorectales.

C'est désormais que le plus dur commence: déterminer l'action de ces gènes altérés et si on peut trouver un moyen de les cibler. "Le grand nombre de mutations observées (...) donne une idée de ce qui nous attend et offre de nouvelles pistes intéressantes pour la découverte de médicaments contre les cancers du sein et du colon", pense le Dr. Francis Collins, des Instituts nationaux américains de la santé (NIH).

Nous savons depuis longtemps qu'il faut une série de dysfonctionnements génétiques pour produire un cancer. En fonction du type de gène défectueux, les chercheurs peuvent déterminer si une tumeur peut devenir dangeureuse et si un traitement est susceptible d'être efficace.

Découvrir ces gènes défectueux pourrait donc faire progresser le traitement de la maladie et même aider à prévenir les dites tumeurs. Pour l'instant, ces hommes de sciences n'en ont découvert qu'un petit nombre.

Libellés : ,

0 Comments:

Publier un commentaire

-

Créer un lien

<< Home