Avis publique Parlons Sports avec Kevin Bissonnette L'Astro-Blog La Météo

samedi, juin 16, 2007

Mario Dumont veut que le gouvernement adopte un plan de secours

La crise actuelle dans les urgences inquiète au plus haut point l'Action démocratique: son chef Mario Dumont souhaite que le gouvernement adopte un plan de secours à court terme afin d'éviter qu'il y ait d'autres départs de personnel. Le chef adéquiste craint que les récentes démissions des directeurs des urgences de trois hôpitaux de la Montérégie fassent boule de neige. Vendredi, les députés de l'ADQ ont bombardé de questions le ministre de la Santé, Philippe Couillard, sur la situation dans les hôpitaux de l'Outaouais, des Laurentides, de la Montérégie et de Montréal. M. Dumont considère que le gouvernement ne fait pas assez pour corriger une situation très inquiétante pour les citoyens. Il a dit s'attendre à ce que le ministre ait un plan de secours immédiat pour les urgences, autant pour remobiliser le personnel, aller chercher ou redéployer les ressources pour les amener dans les urgences là où c'est nécessaire et, à la limite, offrir des contrats temporaires à des gens qui, par la retraite ou autrement, étaient hors du réseau.

M. Couillard a répliqué que des plans d'action étaient mis en oeuvre à plusieurs endroits. Il a aussi rappelé que l'année en cours avait été très difficile, mais qu'il y avait eu trois ou quatre années d'améliorations successives auparavant, après 10 ans de détérioration ininterrompue. Le premier ministre Jean Charest a encore une fois défendu son ministre devant les critiques acerbes de l'opposition. Le palmarès des urgences publié dans La Presse en début de semaine démontre que la situation a stagné ou s'est détériorée dans trois hôpitaux sur quatre depuis un an. Dans les jours qui ont suivi, les directeurs des urgences des hôpitaux Pierre-Boucher et Charles-LeMoyne, à Longueuil, ont démissionné.

Libellés : , ,

0 Comments:

Publier un commentaire

-

Créer un lien

<< Home