Avis publique Parlons Sports avec Kevin Bissonnette L'Astro-Blog La Météo

dimanche, mai 27, 2007

Demers tombe devant Abraham

Le Québécois Sébastien Demers n'a pas été en mesure de détrôner le roi Arthur Abraham, qui lui a passé le KO au troisième round d'un combat de championnat du monde IBF des poids moyens, présenté au Jako-Arena à Bamberg, en Allemagne, samedi. Abraham, invaincu en 23 combats, conserve donc sa couronne mondiale face au 15e aspirant. Il s'agit d'une quatrième défense pour Abraham depuis la conquête de sa couronne en 2005 contre l'ancien résidant de Toronto Kingsley Ikeke.Abraham a envoyé Double Trouble au tapis à la fin de la troisième reprise. Après un compte de huit, l'arbitre a pris la sage décision d'arrêter le combat.

Demers a tenu le coup au cours des deux premiers rounds, réussissant même à infliger une ecchymose sous l'oeil droit du champion, qui a su bien se protéger le visage par la suite. "Je pense que je me débrouillais bien jusqu'à ce qu'Abraham passe sa droite par-dessus mon jab, a déclaré Demers en entrevue à la Presse Canadienne. J'aurai une meilleure idée une fois que j'aurai visionné le combat." Au dernier round, Abraham a d'abord attaqué le boxeur de St-Hyacinthe avec une série solide de coups au corps avant d'enchaîner avec une droite percutante qui a sonné Demers. Par la suite, le champion a poursuivi son travail de démolition. Demers n'a jamais été en mesure de retrouver ses esprits.

Avec moins de trois ans d'expérience derrière la cravate en boxe professionnelle, Demers encaisse ainsi une première défaite en 21 combats. Un peu comme l'avait fait Eric Lucas, qui avait perdu deux combats de championnat et un combat éliminatoire avant de mettre la main sur le titre mondial, Demers se servira de cette expérience pour devenir un meilleur pugiliste pour la suite de sa carrière.

"Mes hommes de coin m'ont dit que j'aurais dû mettre un genou au sol lorsque j'étais débordé par les attaques d'Abraham, a ajouté Demers. Ça m'aurait permis de poursuivre le combat. Je vais tenter de ne retenir que les deux premiers rounds, où tout allait très bien. Mais je retourne dans le gym dans très peu de temps." Demers estime qu'il a peut-être négligé la force de frappe de son adversaire. "Ça fait longtemps que je dis qu'Abraham est un grand champion. Mais je pense qu'il frappait un peu plus fort que ce à quoi je m'attendais." Le président de GYM, Yvon Michel, ne s'en fait pas outre mesure avec cette première défaite en carrière pour son poulain. "Sébastien n'a commis qu'une erreur et il s'est fait frapper solidement, a expliqué Michel. A ce niveau, ça ne pardonne pas. Il va prendre quelques semaines de congé et il se battra à nouveau vers la fin de l'été. Sébastien n'a qu'une seule défaite et nous avons encore extrêmement confiance en lui."

Libellés :

0 Comments:

Publier un commentaire

-

Créer un lien

<< Home