Avis publique Parlons Sports avec Kevin Bissonnette L'Astro-Blog La Météo

mardi, octobre 24, 2006

Payer les paysans pour protéger la forêt

Inciter les industriels à rémunérer les paysans pour qu'ils protègent leurs forêts, véritables poumons de la planète, au lieu de les détruire, peut être une solution pour lutter contre la déforestation. Tel est l'avis de la Banque Mondiale.

"Dans les émissions de gaz carbonique, la déforestation compte pour presque un quart", a rappelé lundi l'économiste en chef de l'institution internationale, François Bourguignon, dans un entretien à l'AFP. En effet, plus la forêt rétrécit, moins elle joue son rôle de poumon.

Dès lors, pourquoi ne pas considérer les forêts comme des pollueurs potentiels, au même titre que les usines, mais à l'envers: en favorisant financièrement leur conservation? Ce raisonnement permettrait d'étendre aux forêts et à leurs exploitants le système de droits d'émission, ou marché du carbone, tel qu'il a été inventé pour les industries polluantes.

Ce système, là où il est appliqué, impose aux sites industriels, grands consommateurs d'énergie, de respecter des quotas de CO2, et permet aux entreprises les plus polluantes de racheter à ceux qui le sont le moins leurs quotas non utilisés. Ces droits sont cotés sur un marché, comme des instruments financiers.

Ainsi les entreprises polluantes échangeraient, avec les propriétaires forestiers, des obligations de conservation contre des droits de polluer. "L'ensemble du mécanisme n'est pas très très simple", reconnaît M. Bourguignon. "Mais il n'y a pas de raison de ne pas rechercher des solutions de ce type là".

Libellés :

0 Comments:

Publier un commentaire

-

Créer un lien

<< Home