Avis publique Parlons Sports avec Kevin Bissonnette L'Astro-Blog La Météo

lundi, décembre 26, 2011

Un jeune de six ans disparaît dans les eaux de la rivière Noire

Accompagné de son grand frère âgé de 10 ans, le garçon se serait approché des eaux pour récupérer son chien lorsqu’il aurait disparu sous l’eau. Son grand frère aurait alors sonner l’alerte. Le tout s’est déroulé chez un ami de l’enfant, à la hauteur du 516, montée des Pins. Aux dernières nouvelles, on tentait toujours de retrouver le jeune à l’aide de l’hélicoptère de la SQ et des équipes de sauvetage. Les plongeurs et un véhicule amphibien sont arrivés en renfort aux premières lueurs du soleil mardi. Les pompiers d’Upton et d’Acton Vale étaient accompagnés d’un maître-chien pour passer les berges au peigne fin.

« On demande aux riverains de prêter une attention particulière à partir du 516, montée des Pins et en aval du cours d’eau », a indiqué le porte-parole de la SQ, Claude Denis. « Je tente de garder la tête froide même si je suis morte d’inquiétude », a confié au Journal de Montréal la mère du jeune Maxime Dion, Chantal Gaucher. La largeur de la rivière est d’environ 20 mètres à l’endroit où le jeune Maxime aurait disparu. « C’est un endroit difficile d’accès et dangereux, nos équipes doivent être prudentes et nous ne pouvons faire appel à des équipes de bénévoles pour nous aider à le retrouver. La mince couche de glace sur la rivière peut céder à tout moment », a expliqué la SQ.

Les policiers assurent qu’une équipe s’est chargée de prendre soin de la famille du disparu. Le retour à l’école pour les enfants d’Upton s’est fait sous la supervision de quatre intervenants de la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe et une intervenante du CLSC mardi matin. « C’est sûr que c’est une situation grave, la joie n’était pas au rendez-vous ce matin, mais tout se déroule bien pour l’instant, a mentionné la directrice de l’École de la Croisée, Jocelyne Perreault. Une aide individuelle sera disponible pour les élèves qui en ressentent le besoin. »

Des souvenirs encore frais Cette tragédie n’est pas sans rappeler u autre drame similaire. En 2008, le jeune roxtonnois Marc-Antoine Latulipe était tombé dans la rivière Noire à la hauteur de Roxton Falls. Le jeune de 11 ans jouait aux abords du cours d’eau lorsque ses amis ont constaté sa disparition. Son corps avait été retrouvé huit jours plus tard. « Quand j’ai appris la nouvelle, tout ça a ravivé de très mauvais souvenirs. L’histoire du jeune Marc-Antoine nous a complètement bouleversés en 2008. C’est une situation plus que terrible, mais à une semaine de Noël, ça doit être incroyablement douloureux. Il n’y a pas de mots pour décrire cela », a témoigné le maire de Roxton Falls, Jean-Marie Laplante.

0 Comments:

Publier un commentaire

-

Créer un lien

<< Home