Avis publique Parlons Sports avec Kevin Bissonnette L'Astro-Blog La Météo

lundi, décembre 29, 2008

Raul Castro annonce plus de rigueur

Le président cubain Raul Castro a annoncé samedi plus de rigueur dans les dépenses et l'élimination progressive des "allocations indues" à la population. Ces mesures sont destinées à relancer l'économie exsangue de l'île communiste. Après avoir résumé la difficile situation économique de l'île, le président a déclaré qu'il fallait "rationaliser" les dépenses et "éliminer peu à peu les allocations indues et les subsides excessifs". Il s'exprimait lors d'un discours au Parlement qui a par ailleurs approuvé une loi repoussant l'âge de la retraite.

Les dépenses seront étroitement contrôlées par un organe qui doit être créé en 2009 et dépendra du gouvernement. "On ne peut pas diriger et contrôler et être à la fois tolérant, jouer le rôle de la bonne personne", a-t-il dit. Dans le cadre de ce plan de rigueur, les déplacements à l'étranger des fonctionnaires et entrepreneurs cubains seront réduits de 50% en 2009, a annoncé M. Castro, 77 ans qui a pris la relève en juillet 2006 de son frère Fidel, 82 ans, malade. Quant aux services offerts par l'Etat à la population, ils "doivent se limiter à assurer équitablement à tous les citoyens des questions vitales comme l'éducation, la santé, la sécurité et l'assistance sociale", a-t-il dit, prévenant que "pour maintenir le niveaux actuels, il faut produire plus".

"Si je n'ai pas besoin de travailler pour satisfaire mes besoins et que l'on me donne des choses gratuites par ci par là, je ne vais pas demander à travailler", a-t-il dit. Il a souligné que "chacun devait recevoir selon son travail" et que le salaire devait retrouver "sa vraie valeur". Une loi sur le déplafonnement des salaires, la première mesure à avoir prise M. Castro en rupture avec le dogme communiste de l'égalitarisme en la matière, doit entrer en vigueur le mois prochain.

Libellés :

0 Comments:

Publier un commentaire

-

Créer un lien

<< Home